Non classé

4ème édition de la Biennale de sculpture

Du 9 avril au 10 juillet 2016 – Ferme Ornée, Orangerie et parc

Thème : le corps de la sculpture

Les heures tombent , 2015, 7 figures, chêne, ensemble traité, huile de lin sous vide “Prolin”,  620x300x200 cm

Les heures tombent , 2015, 7 figures, chêne, ensemble traité, huile de lin sous vide “Prolin”, 620x300x200 cm.

Manifestation réputée, la 4e Biennale de sculpture qui fait suite aux éditions 2007, 2009 et 2011, s’est déployée dans le parc, l’Orangerie et la Ferme Ornée.
Le thème retenu est fédérateur : le corps de la sculpture. Il a permis de présenter des expressions très diverses de l’Art Contemporain autour d’un sujet familier, le corps humain mais aussi animal, et dont la représentation artistique constitue un défi qu’il soit figuratif, allusif, voire abstrait.

Montauban 1870 , grand guerrier avec jambes

« Grand guerrier », Antoine Bourdelle, bronze, 1898-1900, 211x160x59 cm. Musée Bourdelle, Paris. Crédit photo : Eric Emo / Musée Bourdelle / Roger-Viollet.

Pour ce faire, une trentaine d’artistes des plus célèbres à la jeune génération pleine de talents ont livré leur interprétation du corps, dont la déclinaison n’a de limite que l’imagination. Une nécessaire sélection a été faite par Paul-Louis Rinuy, commissaire de l’exposition et professeur d’histoire et de théorie de l’art contemporain à Paris VIII.

Les artistes présents à la 4e Biennale de sculpture : Cyrille André, Nour Asalia, Antoine Bourdelle, Agnès Bracquemond, Constantin Brancusi, Damien Cabanes, Jean-Jules Chasse-Pot, Pascal Convert, Parvine Curie, Eugène Dodeigne, Jean Dubuffet, Lea Dumayet, Alberto Giacometti, Françoise Giannesini, Daniel Hourdé, Alain Kirili, Léa Klein, Christian Lapie, Marie-Noëlle de la Poype, Ana Maria Lozano Rivera, Markus Lüpertz, Denis Monfleur, Kasia Ozga, Giuseppe Penone, Jaume Plensa, Florence de Ponthaud, Germaine Richier, Auguste Rodin, Emmanuel Saulnier, Alain Séchas, Stéphane Vigny, Mâkhi Xenakis et Ossip Zadkine.

Autour de la Biennale

Symposium

En marge de cette exposition, la Ville de Yerres a mis en place une manifestation originale : une performance sur bois qui s’est déroulée du samedi 28 mai au 11 juin.
Durant ces deux semaines, quatre artistes préalablement retenus par un jury ont réalisé en direct place piétonne, une création (sculpture monumen­tale crée à partir d’une bille de bois) autour du thème de la 4e Biennale : « Le corps de la sculpture ». Ces œuvres seront ensuite exposées en ville de septembre 2016 à septembre 2018.

Prix-symposium

Remise du prix du public et du prix du jury le samedi 11 juin

À l’issue du symposium, deux prix ont été attribués :

  • un prix du jury : Raffo (Rafail Georgiev) pour  » Internal Movement  » (en photo ci-contre)
  • un prix du public : Hugues Grammont pour son oeuvre  » La danseuse « 

 

Pour en savoir plus, consultez le :

- Dossier de presse Biennale 2016
-
Discours de Paul-Louis Rinuy, commissaire de la Biennale (le 9 avril)
-
Le film consacré à la 4e Biennale de sculpture
-
L’actualité des sculpteurs

Pour tout connaître des retours médias (presse – radio – TV – Internet), rendez-vous dans la rubrique Espace Presse

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 Haut de page